Illustration représentant des personnes en train de discuter - Korrectif
Ressources » Clichés métiers » Le Korrectif | 5 idées reçues sur le métier de RRH

Le Korrectif | 5 idées reçues sur le métier de RRH

14 janvier 2021
5 minutes
Clichés métiers

Dans la série des idées reçues, je demande le.a Responsable Ressources Humaines !  De son petit nom RRH, ce métier n’échappe pas à son lot d’idées reçues. On a décrypté pour vous 5 préjugés sur ce poste stratégique qui a joué – ces dernier mois – un rôle essentiel dans le contexte particulier que nous traversons.

1. Il/elle ne s’occupe que de la paperasse 

Alerte au cliché ! De par sa fonction support, le.a RRH gère effectivement les contrats, affiliations, attestations, paies et autres déclarations sociales mais réduire ce poste à cette unique mission est – pour le coup -totalement faux !
Preuve en est, le contexte actuel qui a mis en lumière le rôle central de la fonction RH. Sur tous les front ces derniers mois, les RH ont dû traiter de nombreuses questions complexes.

On peut retenir, par exemple, le chômage partiel (à savoir éplucher les dépêches gouvernementales pour mieux les vulgariser auprès de l’entreprise ensuite). Un travail de titan bien entendu ! Sans oublier l’accompagnement des dirigeant.e.s et des collaborateur.ice.s à distance : charte de télétravail, santé, réaménagement des espaces de travail, mise en place des outils collaboratifs, planning de passage au bureau, etc.)

Observez bien et vous ne verrez plus votre RRH de la même manière !

Pour aller plus loin : Les chiffres de la profession RH en 2020

“75% des RH ont choisi leur métier pour sa dimension humaine et sociale“

Enquête : Les RH au quotidien (2020) – Editions Tissot

2. Il/elle vire les gens

Vous le.a regardez passer, petit classeur sous le bras avec la liste des salarié.e.s à virer. Vous vous agrippez alors à votre bureau en croisant les doigts pour que ce ne soit pas vous ! Quand on vous dit DRH, vous pensez : Direction de la Répression Humaine ? Là encore, c’est une idée reçue.

Le.a Responsable RH est avant tout là pour recruter et participer au développement de l’entreprise. Pour cela, un autre de ses enjeux est de soigner la “marque employeur“ de la structure qu’il accompagne. Il/elle doit connaître tous les métiers de l’entreprise et surveiller son secteur d’activité régulièrement (veille stratégique) afin d’attirer et recruter de nouveaux talents. Le tout sans perdre de vue les objectifs de l’entreprise.
Ce poste nécessite donc un fort engagement et des valeurs stables pour maintenir la confiance des équipes déjà en place et assurer la bonne intégration des nouveaux collaborateurs.

3. Il/elle est du côté des patron.ne.s

Non, le.a RRH n’est pas forcément ce “vendu“ à la botte du patron. Son rôle est à la fois d’accompagner les dirigeant.e.s mais aussi les salarié.e.s dans le respect des règles du droit du travail (code du travail, conventions et accords collectifs).

Il / elle s’assure surtout des bonnes conditions de travail des salarié.e.s (facteurs sociaux, psychologiques, environnementaux, organisationnels, physiques, etc.) et du suivi de leur vie professionnelle (retraite, maladie, accidents, congés, rupture de contrat). Son rôle est, finalement, d’instaurer un dialogue social efficace.

De même, si vous souhaitez évoluer professionnellement, changer de service ou de missions selon votre ancienneté, le.a RRH est là pour prendre en compte votre demande.

4. Il/elle n’y connaît rien au terrain

“Comment pourrait-il / elle être là pour nous puisqu’on ne bosse même pas dans le même service ?“ Un peu moins dans des structures plus petites, la question peut se poser dans les grandes entreprises. Là encore, le rôle du/de la RRH est de trouver l’équilibre entre les objectifs de croissance de l’entreprise et la qualité de vie des collaborateurs.

Pour cela, la communication interne est l’une des autres cordes fixées à l’arc des RH. L’objectif étant de tenir au courant chacun.e des projets réalisés dans chaque service et l’avancement des missions.

Quels sont les outils ? Newsletter interne, gazette d’entreprise, emailings réguliers, soirées d’équipe, organisations d’événements externes, etc.

5. C’est un métier planqué

Autrement dit, les RH ne font rien de leur journée à part se retrouver à la machine à café. Encore une fois, alerte préjugé ! Selon l’enquête ‘Les RH au quotidien“ réalisée auprès de 810 professionnels des RH en 2020, 80% d’entre eux/elles se sentent épuisé.e.s et 67% isolé.e.s.

En effet, 61 % des RH déclarent un manque de temps et de ressources et une grande difficulté à suivre les évolutions réglementaires. A l’unanimité, ils/elles affirment avoir ressenti leur métier se complexifier au fil des années.

Grâce au numérique, leur quotidien tend à s’alléger, favorisant le gain de temps et la diminution des tâches administratives.

Pour aller plus loin : Pourquoi recruter un.e RRH / chargé.e RH ?

Savez-vous que le.a Responsable des Ressources Humaines est un poste central au sein de l’entreprise ? En tant que dirigeant.e, il/elle vous épaule dans la gestion des compétences, des carrières et autres questions humaines. Sa veille juridique est également un précieux atout afin de rester informé.e des dernières évolutions en lien avec votre activité et vos collaborateurs.

http://Photo%20de%20Bertille

Bertille Louveau

Merci pour votre lecture ! Chez Kom&Do, nous avons à coeur de vous partager de l'expertise, de l'information et une touche de fraîcheur dans chacun de nos articles.