Photo représentant la flexibilité au travail
Ressources » Conseils PME » Entreprise : 3 astuces pour mettre en place la flexibilité au travail (efficacement)

Entreprise : 3 astuces pour mettre en place la flexibilité au travail (efficacement)

22 avril 2021
5 minutes
Conseils PME

Une entreprise flexible, une entreprise heureuse ?

Vous êtes dirigeant(e) et vous avez à coeur d’instaurer des modes de travail plus souples pour le bien être de vos collaborateurs mais aussi celui de votre entreprise. Vous vous demandez encore comment mettre en place la flexibilité dans votre société ? Dans cet article, on vous donne 3 exemples adoptés et approuvés chez Kom&Do.

Pourquoi adopter la flexibilité en entreprise ?

On ne va pas se mentir, passer ses journées assis(e) au même bureau alors qu’on peut le faire chez soi ou encore subir les bouchons aux heures de pointe ne fait rêver personne. C’est là que la flexibilité au travail intervient. Mettre en place des modes de travail plus souples permet de prendre soin de vos collaborateurs et d’améliorer leur bien-être au travail. Et ce n’est une surprise pour personne, des salariés heureux sont des salariés plus productifs. Du côté marque employeur, la flexibilité attire les nouveaux talents car les candidats cherchent aujourd’hui des entreprises qui offrent des conditions de travail plus souples et moins traditionnelles.

Vous êtes prêt pour le grand saut ? C’est parti !

1. Des horaires flexibles

Oubliez le contrôle du temps de travail, le pointage ou encore les plages horaires fixes qui déresponsabilisent les salariés et leur laissent peu de liberté d’organisation. Laisser vos collaborateurs la liberté de gérer leur planning leur donne l’autonomie souvent nécessaire pour progresser, prendre plus d’initiatives et favorise leur bien-être au travail.

Chez Kom&Do, chacun est libre d’organiser sa journée comme il le souhaite, selon les projets sur lesquels il.elle travaille. Cela permet d’avoir la souplesse nécessaire quand il faut par exemple récupérer ses enfants en milieu d’après-midi pour un rendez-vous médical par exemple, il n’a pas à poser un congé ou le justifier deux semaines à l’avance. Chacun organise ainsi son planning de façon à anticiper son absence ou rattraper les tâches non terminées. La souplesse dans les horaires permet à chacun de travailler à son propre rythme. Bien sûr, lorsqu’il s’agit de moments collectifs tels qu’une réunion ou un travail de groupe, la présence, à l’heure, est obligatoire, c’est une question de respect de ses collègues et de satisfaction client.

Du bon sens avant tout !

En adoptant ce mode de travail, il faut aussi veiller à ce que chacun trouve le bon équilibre. Sans se fixer d’horaire, certains peuvent se laisser submerger par le travail. Faire le point régulièrement avec eux permet de s’assurer qu’il a trouvé le rythme qui lui convient.

2. Le free seating (ou desk sharing)

Ce concept anglo saxonne consiste à libérer l’espace de travail : les bureaux ne sont plus attitrés, les salariés choisissent leur place en fonction de leurs besoins ou de leur emploi du temps. Cette pratique est bénéfique pour les employeurs comme pour les employés.

Plusieurs raisons à ce mode de travail : entre les déplacements professionnels, les rendez-vous clients, les congés et les réunions, une partie des bureaux est régulièrement inoccupée. Il permet donc d’optimiser l’espace de travail.

Du côté des collaborateurs, changer de voisin tous les jours favorise les échanges, fait émerger des nouvelles idées, facilite le partage des connaissances et la circulation de l’information.

Un certaine organisation est tout de même indispensable pour que le free seating soit efficace : Chez Kom&Do, premier arrivé, premier servi ! Le fauteuil du boss n’existe pas, managers et employés sont assis à la même table. L’entreprise est digitalisée et des casiers personnels sont mis à disposition pour ranger ses affaires. À la fin de la journée, chacun est responsable du nettoyage de son espace afin de laisser le bureau propre et rangé.

Concrètement, ce mode de travail permet de changer la vision de la hiérarchie et favorise l’esprit d’équipe et la bonne humeur au travail.

3. Travailler de chez soi (ou ailleurs) :

La question d’adopter le télétravail ou non ne se pose plus. Ce concept s’est largement démocratisé, au point de devenir la norme depuis le début de la pandémie.

Le travail n’est plus associé à un lieu unique. Adieu les deux heures gaspillées dans les bouchons ou les transports en commun pour se rendre au bureau. Travailler de chez soi permet d’équilibrer vie personnelle et vie professionnelle à bien des niveaux. Le télétravailleur est plus productif, autonome et peut se concentrer sur des tâches individuelles qui nécessitent calme et tranquillité. Encore une fois, il faut trouver le bon dosage entre le travail à la maison et les moments de convivialité entre collègue au bureau.

Le télétravail nécessite forcément de l’organisation. Alors, comment fait-on chez Kom&Do ?

Grâce à une bonne organisation et les outils adéquates, c’est possible ! Nous avons opté pour le télétravail partiel bien avant l’arrivée du premier confinement. A la fin de chaque semaine, nous remplissons un planning de jours de présence et de télétravail. Pour préserver la dynamique de groupe et la motivation, certains moments nécessitent la présence de tous comme les travaux collaboratifs ou les réunions. Pour le reste, chacun choisi s’il préfère travailler chez lui ou au bureau.

Ce que nous remarquons, c’est que le télétravail accroit notre productivité et notre concentration. Il nous permet aussi de diminuer le stress et d’être plus reposés au quotidien. Au final, tout le monde y gagne !

Parce que Yannick Bigot en parle mieux que nous, nous vous recommandons la synthèse de son webinaire pour Tactique : Opportunités et risques, comment le télétravail peut vous aider à vous développer ?

Il n’y a pas de solution unique. Chaque entreprise selon son secteur, sa taille et ses besoins doit déterminer ce qu’il veut pour ses employés. D’autres exemples existent, comme la formation, le coworking, le temps partiel… Le monde du travail est en constante évolution et adopter la flexibilité au travail, c’est s’ouvrir à l’avenir ! En assouplissant vos modes de travail, vous responsabilisez vos salariés et leur prouvez votre confiance en eux. C’est donnant-donnant !

 <link rel=«canonical» href=«https://www.monsite.com/url-de-la-page.html»
http://Fanny

Fanny Horvais