Crise du coronavirus - Edito de Jean-François
Ressources » Conseils PME » 2 confinements, un couvre-feu et ça repart (autrement) !

2 confinements, un couvre-feu et ça repart (autrement) !

16 mars 2021
5 minutes
Conseils PME
http://Photo%20de%20Jean-François

Jean-François

CEO Kom & Do - Stratège Recrutement & Organisation RH

On ne va pas se mentir, cette année écoulée a été celle de la remise en question. Collective mais aussi individuelle. A part si vous avez eu la chance d’être coupé du monde pendant les 365 derniers jours, vous avez forcément été impacté. Peut-être faites-vous partie des chanceux qui ont continué de bosser normalement en adaptant simplement leurs journées de télétravail ? Il suffit de lire la presse pour comprendre que nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Les entreprises – à l’heure du télétravail – ne sont pas toutes prêtes et de nouvelles habitudes de consommation se sont généralisées. Leur impact est (et sera) pour le coup énorme sur nos activités. Bref, qu’il s’agisse d’efforts territorial, économique ou personnel, certains de nous changeront probablement pour de bon. Et pour le reste ?

On se fait la bise ?

Il y a quelques semaines, j’ai eu un flash lors d’une pause-café en équipe : Il est probable qu’on ne se fasse plus jamais la bise en arrivant le matin… Même si ça arrangera beaucoup de monde dans l’univers professionnel (moi le premier), ce détail est assez révélateur de l’impact général que cette crise sanitaire va avoir dans nos comportements en société et particulièrement en entreprise.

“Attends, je lance la visio !

Cette crise a déjà permis de vulgariser le télétravail partout où il est possible et de faire tomber pas mal de préjugés de la vieille école. Enfin !

Chez Kom&Do, nous avons bien sûr instauré le télétravail depuis longtemps. Un système totalement en accord avec notre vision du travail. Je pense notamment à Thomas, notre chargé de recrutement, pour qui le télétravail est un moyen de passer ses appels au calme chez lui. Ou encore à Bertille et Loren, en charge de notre communication et webmarketing, pour qui il est plus facile d’être créative, préservées dans leur bulle.

Et pourtant, après l’avoir expérimenté pendant le premier confinement, nous étions tous et toutes d’accord pour dire que le 100% télétravail n’est pas pour nous. C’est une question d’équilibre. Sur place, nos communications sont plus fluides, les réponses plus rapides. Rien qu’en discutant, d’autres idées émergent, se façonnent, se mettent en place. En bref, quand il s’agit d’innover c’est plus simple et plus sympa de se voir. La vie d’équipe et une bonne dose de bonne humeur sont essentielles quand le fondement de notre culture repose sur la conviction qu’on peut être très pros sans se prendre au sérieux !

Peut-être que vous l’avez, vous aussi, ressenti dans vos activités respectives ?

Donnant-donnant

Forcément, ces derniers mois, nous avons dû repenser notre management, nous structurer différemment et revoir nos façons de travailler. Pour répondre aux attentes de nos équipes, bien sûr, mais aussi pour naviguer vers l’avenir sans trop de secousses. Je pense notamment à la gestion de notre trésorerie. En discutant avec d’autres dirigeants, je réalise le gel de ces derniers mois. Les relances clients, la trésorerie qui fond, la peur de prendre des risques, parfois même l’immobilisme ou le report. A mes yeux, il est important de continuer de garder son cap, d’embaucher et de payer ses fournisseurs à l’heure, si, bien sûr, la santé économique de votre activité vous le permet. Si tout le monde freine, c’est la chute assurée !

Même constat pour la partie commerciale. Ces derniers mois, je ne “réseaute“ plus de la même façon. Depuis notre création, nous avons eu la chance de nous développer sans réaliser vraiment d’actions commerciales « sortantes ». Nous avons surtout axé notre développement sur notre qualité de service, des rencontres réseaux et le bouche à oreille. Depuis le premier confinement, nous réfléchissons davantage notre stratégie digitale, nous ciblons d’avantage nos prospects en ligne ou travaillons mieux notre inbound marketing.  A l’avenir, je choisirai différemment les endroits où je place mon énergie lors d’événements, de soirées, de partenariats, etc. Cette décision s’inscrit aussi dans un besoin d’équilibre entre ma vie professionnelle et personnelle. Finalement, cette crise va avoir du bon !

Le donnant-donnant, chez Kom&Do, passe aussi par notre engagement aux côtés de l’association Tactique Collectif Stratégique. Un collectif d’entraide au service des dirigeants pour les aider à se développer, s’organiser et se structurer stratégiquement. 2020 a été l’année du développement de l’association et je me sens fier d’avoir accompagné autant de Dirigeants de TPE/PME dans leur stratégie, y compris en plein confinement. Une véritable richesse à mes yeux et un bouillon d’idées !  

I’ll be back * !

Bon, sans être pessimistes, nous sommes tous conscients que cette situation risque de durer encore un moment. Et après les confinements, je trouve la situation actuelle d’attentisme et d’incertitude pire pour le business. Des crises, nous en avons toujours vécu et nous en vivrons toujours. De toute façon, beaucoup savent que je suis très optimiste et je préfère me dire que c’est une véritable occasion de voir les choses sous un autre angle et de progresser. Ne perdons pas cela de vue, prenons de la hauteur et des décisions en conséquence pour agir, demain, avec efficacité et sérénité !

*Terminator

http://Photo%20de%20Jean-François

Jean-François