Contrôleur de gestion, c’est quoi ?

Les missions ?

Le métier de contrôleur(se) de gestion consiste à accompagner les instances dirigeantes à définir la stratégie économique globale de leur entreprise et à optimiser les coûts de celle-ci.

Le (la) contrôleur(se) de gestion élabore et met en place des outils de gestion et de suivi (tableaux de bord, indicateurs) afin d’améliorer et d’optimiser les procédures existantes tout en veillant à leur bonne utilisation.

Grâce à ces prévisions budgétaires et financières, il (elle) définit des objectifs et met en place un plan pour les atteindre. Il (elle) collecte ensuite toutes les informations et les données afin de les analyser et de réaliser des reporting réguliers de l’activité de l’entreprise.

Le (la) contrôleur(se) de gestion définit l’ensemble des procédures budgétaires afin de les faire appliquer et de les piloter. Il (elle) supervise les potentiels écarts entre les objectifs prévisionnels et les objectifs réalisés et doit alors proposer, si cela est nécessaire, des actions correctives.

Par conséquent, le (la) contrôleur (se) de gestion est responsable de la mise en place et de l’optimisation du progiciel de gestion intégrée (PGI) au sein de l’entreprise. Cela permet de gérer l’ensemble des processus d’une entreprise en intégrant toutes ses fonctions : gestion des ressources humaines, gestion comptable et financière, aide à la décision, vente, distribution, approvisionnement et commerce électronique.

Il est à noter que le poste de contrôleur(se) de gestion varie en fonction de la taille de l’entreprise et surtout de son secteur d’activité :

Au sein d’une entreprise de services, les missions du (de la) contrôleur(se) de gestion seront axées sur le suivi et l’anticipation budgétaire.

De son côté, le (la) contrôleur(se) de gestion industriel se consacrera à la production, aux coûts et aux stocks. Il (elle) élaborera des analyses de prix de revient et de coûts de revient.

Comment devenir contrôleur de gestion ?

Par la formation

Bac +3 : 

  • Licences pro : métiers de la gestion et de la comptabilité (contrôle de gestion)
  • Bachelor en management
  • DCG : Diplôme de Comptabilité et de Gestion

Bac +5 

  • Diplôme d’école de commerce avec spécialisation finance, contrôle de gestion et audit.
  • Diplôme d’IEP
  • DSCG : Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion 
  • Master de comptabilité, audit, contrôle de gestion, finance, assurance.

Un(e) contrôleur(se) de gestion c’est…

 

%

d'organisation

%

de réactivité

%

d'adaptabilité

%

d'esprit de synthèse

Le (la) contrôleur(se) de gestion est un(e) passionné(e) de chiffres qui a bien évidemment une excellente culture comptable et de très bonnes compétences dans l’analyse de données.

Son aisance relationnelle est importante car il (elle) est amené(e) à avoir différents interlocuteurs afin de collecter les informations notamment au sein des services financiers mais pas uniquement.

Sa capacité d’organisation est primordiale et lui permettra de mieux prioriser les actions à mettre en place. Il (elle) doit également savoir anticiper les évolutions économiques et financières susceptibles d’impacter l’entreprise afin de s’adapter et de réagir en conséquence.

Afin d’identifier et de conceptualiser rapidement les problèmes et bien sûr les solutions, l’esprit de synthèse sera un atout précieux pour un(e) contrôleur(se) de gestion.

Rémunération 

Le salaire d’un(e) contrôleur(se) de gestion varie selon les expériences. Un(e) jeune diplômé peut ainsi espérer gagner entre 28 et 35 k€ brut annuel. Un jeune cadre peut gagner entre 35 et 50 k€ et enfin pour un cadre confirmé, la rémunération commence à partir de 50 k€.

Vous aimeriez intégrer un(e) contrôleur(se) de gestion à temps partiel ou à temps plein dans votre entreprise ?

Découvrez nos contrôleurs(ses) de gestion

Ces articles pourraient vous intéresser

5 astuces pour remplacer la lettre de motivation

5 astuces pour remplacer la lettre de motivation

La lettre de motivation divise… Alors que certains candidats cherchent encore des idées pour la rédiger d’autres, au contraire, ont pris le parti de révolutionner leur candidature avec des modèles inédits.

Le métier d’UX/UI designer

Le métier d’UX/UI designer

L’UX/UI designer est un architecte spécialisé dans la conception des interfaces de sites web et d’applications.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer