Photo représentant l'activité d'un juriste
Ressources » Fiches métiers » Pourquoi recruter un.e juriste ?

Pourquoi recruter un.e juriste ?

8 janvier 2021
2 minutes
Fiches métiers
http://Photo%20de%20Bertille

Bertille Louveau

Usain bolt de la rédac' web - Kom&Do

Ses missions du quotidien

Au sein de votre entreprise, le.a juriste est spécialiste du droit. Soit un atout majeur et certain pour votre structure. Son rôle est de vous conseiller afin que vous soyez en conformité avec la loi dans l’exercice de votre activité. A la fois représentant et au service de l’entreprise, il/elle défend ses intérêts et se place comme stratège du développement économique de la société. Le.a juriste est le.a collaborateur.ice direct des questions juridiques et judiciaires.

Son indépendance intellectuelle lui permet de rester vigilant.e dans tous les conseils qu’il/elle dispense. Il/elle est soumis au secret professionnel sur l’ensemble des process de l’entreprise. Sur le plan relationnel, c’est un transmetteur amené à rencontrer les partenaires et les administrations. Le.a juriste touche aux sujets du droit, des ressources humaines, de la démarche qualité. Son travail est très varié et demande de s’adapter, d’évoluer, d’être curieux. Enfin, il/elle protège l’entreprise contre tous les risques juridiques.

La TODO d’un.e juriste :

  • Rédiger, traiter et valider les contrats
  • Rechercher les questions de brevet ou de propriété industrielle
  • Encadrer et gérer les litiges et contentieux avec un.e client.e ou un fournisseur
  • Respecter les nouvelles normes environnementales
  • Analyser les réglementations
  • Informer et conseiller le.a dirigeant.e sur les questions juridiques

Un.e juriste, c’est … ?

Icône 40%

Discrétion

Icône 30%

Précision

Icône 20%

Rigueur

Icône 10%

Autonomie

Selon l’entreprise dans laquelle il/elle évolue, le.a juriste est plus ou moins autonome et endosse seul.e ses responsabilités. Au quotidien, ce poste requiert beaucoup de rigueur et de précision. Il faut se tenir au courant des changements de loi et de jurisprudence. Il/elle doit donc posséder de solides compétences juridiques (droit social et fiscal, droit civil, notions de propriétés intellectuelles et industrielles, etc.)

La veille active est également un des éléments importants de ce métier pour se tenir informé.e des évolutions et nouvelles réglementations importantes pour l’entreprise.

Ses qualités : 

  • Aisance rédactionnelle et écrite
  • Sens de la discrétion
  • Esprit pratique
  • Bonne maîtrise de l’informatique
http://Photo%20de%20Bertille

Bertille Louveau

Merci pour votre lecture ! Chez Kom&Do, nous avons à coeur de vous partager de l'expertise, de l'information et une touche de fraîcheur dans chacun de nos articles.