Entretien d’embauche : Comment être bien préparé(e) ?

4 Sep 19

Temps de lecture < de 3 min

Quelles questions poser lors d’un entretien d’embauche ? Comment bien se présenter ? A l’heure où la sélection des recruteurs est hautement concurrentielle et où tous les candidats se valent, voici quelques conseils afin de vous aider à décrocher le job de vos rêves !

✔︎ Ce qu’il faut faire

Une question de feeling :

Pas besoin d’en faire des tonnes pour se faire remarquer ! Le recruteur voit passer beaucoup de candidats alors demandez-vous pourquoi il vous choisirait vous pour le poste plutôt qu’un(e) autre ? En restant naturel(le), on aura envie de travailler avec vous, au-delà de vos compétences techniques. N’hésitez pas à mettre en avant votre personnalité ou soft skills : savoir-être, qualités humaines, intelligence émotionnelle et relationnelle, etc. Préparez-vous vraiment en amont et recherchez vos qualités en adéquation avec l’entreprise pour laquelle vous postulez. Un office manager, par exemple, mettra en avant son sens de l’organisation et du contact, son expérience vécue de situations où l’on passe sans cesse d’un sujet à un autre.

Postulez moins mais postulez bien.

Un candidat qui chasse plusieurs postes en même temps est vite repéré, la lettre de motivation “copié-collé“ ne ment pas. En ciblant moins d’emplois et en vous astreignant à écrire une lettre personnalisée à chaque fois, vous saurez sortir du lot. Montrez que vous avez compris l’ambiance de la boîte, ses cibles, ses projets, etc. Si vous recherchez un travail dans le webmarketing, allez sur les réseaux sociaux Twitter, Instagram ou Facebook de la société et regardez leurs posts. Sur LinkedIn, vous pourrez connaître l’expérience de vos recruteurs. Pensez aussi à créer un CV professionnel qui vous ressemble en utilisant des logiciels tels que Canva, inDesign ou CV Designer.

Vous avez une vie !

Être sérieu(se) dans son job c’est bien, mais ne passez pas non plus pour le “bourreau de travail“. Aujourd’hui, les “side projects“ (projets annexes) comptent énormément lors des entretiens d’embauche. Vous tenez un blog ? Vous promenez des chiens à la SPA ? Vous adorez le catch ? Dîtes-le ! De même, si vous recherchez un poste à temps partiel afin de vous laisser plus de temps pour développer un projet professionnel à côté, le recruteur appréciera votre démarche. Ces atouts sont gages de dynamisme et de motivation.

 

De la connaissance, encore et toujours.

Ce n’est pas parce que vous êtes en recherche de poste que votre vie se résume à l’envoi de CV. Soyez autodidacte et montez en compétences par vos propres moyens. La toile regorge de formations en ligne et Moocs gratuits dans tous les secteurs d’activité. Si vous manquez de pratique sur certains outils comme InDesign, Illustrator ou Photoshop et qu’on vous le reproche, passez à l’action en vous formant vous même. Suivez également des workshops, des ateliers Google ou des conférences. 

✗ Ce qu’il faut éviter :

Ne pas s’être assez préparé(e).

Imaginez James Bond partir en pleine mission sans le topo de “M“. Impossible. Si vous arrivez les mains dans les poches, le recruteur s’en apercevra tout de suite. Etre bien préparé(e) pour un entretien est à la fois une marque de respect pour la personne qui vous reçoit mais aussi une béquille solide sur laquelle vous appuyer lors de l’entretien d’embauche. Pour un poste de business developer, renseignez-vous sur les produits ou services de la boîte, la cible et la concurrence. Si vous êtes chargé.e RH, vous devez être à l’aise avec les actualités du développement RH. 

Raconter son CV.

Le recruteur l’a déjà sous les yeux ! Inutile de relire mécaniquement chaque ligne mais remettez plutôt ces expériences dans leur contexte. Combien de temps a duré cette mission ? Comment l’avez-vous obtenue ? Qu’avez-vous appris ? Pourquoi s’est-elle arrêtée ? Donnez des détails afin d’éclaircir certaines zones d’ombre. Par exemple, plusieurs expériences professionnelles de courte durée sur un CV ne sont pas forcément gages de bougeotte ou d’ennui.

Rater sa sortie.

Et oui, personne n’est à l’abris… Pour avoir l’esprit tranquille, ne prévoyez aucun rendez-vous après votre entretien d’embauche qui vous obligerait à courir. Avant de partir, pensez à demander qui relance l’autre et dans quels délais. Cela vous épargnera un stress de longue durée si le recrutement n’est prévu que le mois suivant. Si possible, demandez à visiter les locaux et éventuellement le bureau que vous occuperez si vous êtes recruté(e). Soyez toujours enthousiaste, jusqu’aux derniers instants, et prenez le temps de la réflexion une fois seul(e). Notez ce qui vous a plu et déplu, après tout, le recrutement est dans les deux sens !

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réussir votre prochain entretien d’embauche. Vous avez d’autres conseils à appliquer pour préparer un entretien ? Dites-le nous en commentaire !

 

Découvrez tous les profils de notre Kommunauté ! Vous êtes candidat ? Vous avez une question ? Contactez-nous.

Ces articles pourraient vous intéresser

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer