3 postes qui favorisent (vraiment) le bien-être en entreprise ?

11 Déc 19

Temps de lecture < de 3 min

postes favorisent bien-être entreprise

Alerte QVT ! Le “bien-être en entreprise washing“ a envahi nos bureaux depuis quelques années laissant la porte ouverte à toutes les excentricités. Mais avez-vous vraiment besoin d’un happiness officer et d’une fontaine de chocolat pour rendre vos collaborateurs heureux ? Quels sont ces postes qui vous aideront (vraiment) à bien communiquer avec vos salariés ? Et si la réponse reposait, tout simplement, sur le bon sens !

Arrêtons avec cette vague de “bonheur bashing“… Faire passer des journées agréables à vos collaborateurs et bien les intégrer au sein de votre entreprise est une question de bon sens. Et pour cela, il n’est pas nécessaire de transformer votre société en cour de récré géante. La convivialité, la communication, le recrutement efficace, l’organisation, etc. Tous ces axes sont, bien évidemment, possibles à mettre en place et sauront porter leurs fruits.

Il est vrai que les jeunes générations aspirent aujourd’hui à davantage d’épanouissement au travail. Parfois même bien avant la question du salaire ou de l’évolution professionnelle. Il est donc normal que les structures cherchent de nouveaux leviers pour attirer et fidéliser leurs talents. En revanche, l’objectif n’est pas non plus d’instrumentaliser ce bonheur à la pelle afin de rendre ses salariés toujours plus performants ou de les encourager à rester plus tard sur leur lieu de travail grâce à une décoration aux couleurs d’une crèche. 

D’ailleurs, on remarque que la méthode ne prend pas forcément. Selon une étude du site Joblift, le nombre d’offres d’emploi de Chief Happiness Officer reste, encore, très marginal en France (33 en 2017, 50 en 2018). Comment expliquer cela ? Tout simplement parce que ce n’est pas une question de gadgets sinon d’échange et de bienveillance.

postes favorisent bien-être entreprise

Bien s’organiser

Bien s’organiser peut devenir une véritable source de calme pour tout le monde. Le bien-être de vos employés passe aussi par une bonne organisation de travail et une communication soignée. Pour cela, l’office manager est votre grand allié. Le facility management étant au coeur de son métier, il (elle) saura gérer la vie de bureau, les déplacements, les plannings, etc. mieux que chacun. Vous avez un besoin en termes de fournitures, de matériel ou autre ? L’office manager est là pour prendre la main sur ce genre de requête. Il en est de même pour l’onboarding de vos collaborateurs. Un accueil réussi des nouveaux arrivants est l’une des clés du bien-être au travail.

Grâce à la mise en place de démarches qualité, par exemple, ou à une optimisation de l’organisation, ces actions assureront également moins de stress à vos équipes. En interne, l’office manager peut aussi animer les réseaux sociaux, réaliser des newsletters, des billets informatifs, etc. Ce sont autant d’options susceptibles d’améliorer les conditions de travail des salariés, informés régulièrement des évolutions de l’entreprise. Gage de confiance assuré !

Bien recruter

Parce qu’un esprit d’équipe intacte repose aussi sur un recrutement de qualité, le(a) chargé(e) RH sera un atout précieux pour le bien-être de tous. Il (elle) prend en charge la gestion des compétences, des carrières, administrative et sociale, formation, paie, recrutement, disciplinaire, SIRH (Système d’Information Ressources Humaines, etc). Auprès de vos salariés, il (elle) suit chaque dossier, de la pré-sélection des candidatures à l’intégration de vos nouveaux arrivants. Et un onboarding réussi, c’est donner envie à vos collaborateurs de rester chez vous !

L’assistant(e) de direction

Oui, parce qu’une direction bien accompagnée dans ses tâches quotidiennes aura davantage de temps à consacrer au bien-être de ses équipes. Délaissé ces dernières années, le métier d’assistant(e) de direction est pourtant un réel atout pour les entreprises. Ses missions dépendent vraiment de la structure mais s’articulent autour des plannings, des prises de rendez-vous, des déplacements, etc.

Il (elle) peut aussi être amené(e) à effectuer d’autres actions comme l’accueil des visiteurs, le lien avec les fournisseurs ou les clients, ou encore la réalisation des reportings. Imaginez alors la charge mentale libérée pour celui ou celle qui en bénéficie. De plus, l’assistant(e) de direction peut également faire remonter les besoins ou réclamations des collaborateurs et ainsi traiter plus rapidement les demandes.

En travaillant sincèrement à améliorer les conditions de travail des salariés, les bénéfices se feront sentir rapidement. Management de qualité, horaires flexibles, encouragement au télétravail, conciliation travail-famille, reconnaissance… sont autant d’actions qui rendront vos équipes zen !

Vous souhaitez intégrer l'une des ces fonctions au sein de votre équipe ? Kom&Do met à votre disposition des compétences de 1 à 5 jours par semaine.

Ces articles pourraient vous intéresser

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer